Rapport de surveillance : 20 avril 2012

Mise en situation

Le 20 avril 2012, une manifestation s’est dirigée vers le Palais des congrès de Montréal où avait lieu le Salon Plan Nord. À la suite d’altercations avec les policiers, la manifestation a été déclarée attroupement illégal. Nos observateurs-trices sont arrivé-es sur les lieux vers 14h30. Il est difficile de savoir si, à ce moment là, il s’agissait d’une manifestation étudiante à proprement dit. Nous avons tout de même décidé de couvrir les événements.

 14h33 : Arrivée de nos observateurs-trices sur les lieux.

14h35 : Coin Jeanne-Mance et Viger. Charge des policiers vers le nord. Une bombe sonore est lancée.

14h48 :Coin Ste-Catherine et St-Laurent. Des policiers arrivent du nord sur Clark. Ils bloquent éventuellement la rue Ste-Catherine, à la hauteur de St-Laurent. À ce moment là, les manifestants sont rendus plus loin vers l’est sur Ste-Catherine.

14h53 :Déploiement de l’anti-émeute à nouveau sur Ste-Catherine, cette fois à la hauteur de St-Denis. Les manifestants se divisent en deux groupes. Aucun déploiement subséquent.

15h03 : Des manifestants apprenent que la manif a toujours lieu près du Palais des Congrès. Un groupe de manifestants se dirige vers là.

15h10 : La manifestation est de nouveau déclarée attroupement illégal au coin des rues St-Urbain et Viger.

15h25 : Après un mouvement des policiers, un groupe en encerclé sur Viger, entre St-Urbain et Clark. Un policier posté à l’extrémité d’une ligne laisse sortir certaines personnes du périmètre, mais pas d’autres. On a clairement refusé à une observatrice de sortir, sans vouloir donne de motif. Semble s’apparenter à du profilage social et politique.

15h26 : L’anti-émeute du SPVM se replie, ce qui fait que les manifestants ne sont plus encerclés.

15h32 : Au coin nord-ouest St-Urbain et Viger, un manifestant est poussé par terre par un policier anti-émeute. Le manifestant semble blessé, il git au sol et ne bouge pas, mais il est conscient. On demande à plusieurs reprises aux policiers de l’aider, ce qu’ils refusent de faire.

15h49 : Les policiers repoussent les manifestants vers le nord sur St-Urbain. Un policier pousse sans aucune raison apparente un manifestant.

15h57 : Un groupe de policiers anti-émeute bloque St-Urbain à la hauteur de De la Gauchetière. Les manifestants sont pour la plupart sur De la Gauchetière, entre St-Urbain et St-Laurent.

15h58 : Départ de nos observateurs-trices.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rapport de surveillance : 20 avril 2012 »

  1. *Si l’Église peut être infiltrée par des déviants sexuels, homosexuels et lesbiennes, alors est-ce si difficile d’imaginer que plusieurs forces policières du Québec, Canada aient aussi été infiltrées par ces mêmes déviants sexuels? Non seulement sont-ils infiltrés de façon extensive, mais ce sont certaines les plus grandes forces policières au Québec qui sont concernées. Au début, j’avais des informations suggérant que c’était quelque chose qui était survenu sur une période de quelques années dans le passé, mais récemment j’ai appris qu’encore aujourd’hui, de nouveaux officiers qui joignent ces forces sont pour la plupart des déviants sexuels.
    Un homosexuel m’a dit qu’environ 6% de la population, peu importe l’époque, est homosexuel. Par conséquent, c’est seulement logique que les homosexuels dans le passé qui soient entrés en prêtrise se dirigent maintenant vers d’autres emplois, et selon mes sources ici au Québec, que cet autre emploi soit les services de police.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s